découvertes & actualités des ventes

L’histoire commence avec une simple photo envoyée depuis un smartphone. Un plat jaune avec un décor bleu de fleurs, le fond est usé et rayé, mais la base de l’assiette porte une marque bien significative d’un empereur: 大明嘉靖年制).

Je transmets dans la foulée la photo à notre expert, Jean Gauchet, spécialiste en porcelaine impériale, qui sans l’ombre d’un doute annonce une estimation autour des 20 000 euros. Notre client n’en revient pas, il avait « chiné » ce plat en brocante pour une somme presque 1 000 fois inférieure. Il s’agissait bien d’une production pour l’empereur Jiajing (1522-1566), d’une grande rareté.

Quelques mois après, notre précieux objet figure en bonne place dans notre vente d’art asiatique à Paris, et après une bataille d’enchères homérique, il atteint la somme record de 155 000 euros!

CHINE, marque et époque Jiajing
Sceptre chinois en jade du début du XIX° siècle

Le 15 juin 2015, la maison de vente aux enchères spécialisée dans l’art asiatique Asium www.asium-auction.com a vendu un sceptre en jade du début du XIX° siècle pour la somme de 1,4 M€.

Ce sceptre était exceptionnel à plus d’un titre. La qualité du jade, d’un blanc laiteux, provient d’une mine réputée à Hetian. La ciselure des motifs, d’une grande finesse, associée à un poème gravé célébrant l’objet. Et surtout, la provenance impériale dont les collectionneurs chinois sont absolument friands. Le sceptre daté 1816, est un présent de l’empereur Jiaqing (1796-1820) à l’un de ses ministres.

Il était en possession d’une personne, qui n’était au courant ni de sa valeur, ni de son prix…

Les œuvres d’art sont traditionnellement exclues de l’assiette de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), ce qui n’empêche pas depuis sa création, certains députés de remettre en cause ce principe au nom d’une certaine équité, et afin d’encadrer les pratiques spéculatives.

A chaque fois, et d’une même voix, les gouvernements de gauche ou de droite, ont retoqué les amendements allant dans ce sens, arguant d’un possible effondrement du marché de l’art français et du peu de recettes supplémentaires que cela entrainerait.

Mais, qu’en est-il exactement de cette mesure, sur quels biens s’applique t-elle ?

Nous détaillons pour vous sur cette page une synthèse de la réglementation : Les œuvres d’art et l’ISF

La fondation Vuitton, sous le marteau de Maître Alexandre Million, accueillera pour la première fois en France, une vente « à l’aveugle » dont le produit sera reversé au Secours Populaire.

200 artistes font preuve de solidarité en offrant une œuvre qui sera signée au dos, et qui ne sera révélé qu’après les enchères, dans le cadre prestigieux de la Fondation Vuitton. Des artistes de renom côtoieront des artiste en devenir, et ce sera l’occasion de parfaire son œil et de découvrir de nouveaux talents, d’autant que chaque œuvre verra les enchères commencer à 150 euros…

vente fondation Louis Vuitton

recto-verso : 200 artistes font œuvre de solidarité

Vente caritative à la Fondation Louis Vuitton au profit du Secours populaire, le Dimanche 15 novembre 2015

Plus d’informations sur : http://www.millon-associes.com

Chargement...

vous souhaitez plus de renseignements sur nos expertises ?

nous contacter

Nos commissaires-priseurs sont à votre service pour vous conseiller au mieux de vos intérêts.

en savoir plus

contacter en ligne

nous contacter

estimation gratuite en ligne

expertise gratuite

contacter directement nos cabinets

Paris

17, rue de la Grange Batelière
75009 Paris

Tél : 01 40 07 54 03

Marseille

25, rue Dragon
13006 Marseille

Tél : 04 91 81 45 95

Bruxelles

39b avenue des Casernes
1040 Bruxelles

Tél : 01 40 07 54 03