Vous possédez une statuette africaine que vous souhaitez faire expertiser et estimer ? Une collection de cimiers à évaluer pour une assurance ? Des masques dogon? Faire authentifier un bronze du bénin?

Nos experts et commissaires-priseurs spécialisé.e.s sont à votre service pour donner une valeur à vos œuvres d’art africaines en ligne gratuitement ou sur rendez-vous à domicile (Paris et province) pour les authentifier.

Comment expertiser ou authentifier de l’art africain ?

Si vous souhaitez obtenir une estimation de votre objets d’art africain, vous avez plusieurs solutions :

  • Vous adresser à un expert en art dont la spécialité serait le continent africain Il existe plusieurs compagnies d’experts pour cela, la plupart des expertises et certificat sont payantes.
  • Les sites d’expertise en ligne en 24h : Vous postez une photo de votre bien et vous avez en peu de temps une réponse. Ce sont des experts généralistes en antiquités qui bien souvent ne sont pas spécialistes donc l’expertise est aléatoire.
  • Présenter votre œuvre à un expert ou à un commissaire-priseur. Les commissaires-priseurs sollicitent les services de spécialistes pour vous donner une réponse fiable et indépendante. Toutefois vous devrez leur confier votre objet pour estimation durant une certaine période
  • Nous envoyer des photos que nous étudierons avec nos experts en art africain pour vous donner une première estimation : Lien formulaire
Une expertise d’un masque africain en cours au cabinet Tavel&Simon
Une expertise d’un masque africain en cours au cabinet Tavel&Simon

L’art africain : art primitif ou art premier?

Le terme « art primitif africain » a été utilisé pour décrire les formes d’art produites par les cultures indigènes d’Afrique avant la colonisation européenne. Cependant, ce terme est considéré comme péjoratif et inexact car il implique une hiérarchie de valeurs artistiques, qui donne une importance moindre à l’art africain par rapport à l’art occidental. De plus, les cultures africaines sont diverses et complexes, et chaque groupe a ses propres traditions artistiques qui sont liées à leur histoire, leur spiritualité et leur environnement. Il est donc préférable d’utiliser des termes plus précis et respectueux pour décrire l’art africain.

L’évolution de la côte de l’art africain dans le temps

L’engouement pour l’art africain traditionnel remonte aux années 20, quand les artistes d’avant-garde (Picasso, Vlaminck et les surréalistes) ont trouvé un écho à leur art dans les œuvres d’art rapportées par les colons. Toutefois, il s’agissait d’un marché de niche qui étaient entre les mains d’artistes ou d’intellectuels occidentaux.

Le marché commence à se structurer après guere avec l’émergence de galerie spécialisées dans l’art primitif, et la constitution de grandes collections. Les prix côtoient ceux de l’art moderne pour les pièces exceptionnelles. Les maisons de ventes organisent des ventes de collections, et des musées spécialisés voient le jour dans les années 60 et 70.

A partir de ces années-là, la côte de l’art africain ne fera que croître pour atteindre des records en ventes publiques à hauteur de plusieurs millions de dollars dans les années 2010/

Quel expert pour évaluer vos statuettes ou vos masques ?

En fonction de la nature de l’expertise, plusieurs spécialistes sont à préconiser.

  • Pour une évaluation pour assurance, dite estimation en valeur de remplacement, il existe des cabinets auprès des assurés ou des assurances, que ce soit avant ou après sinistre.
  • Dans le cadre d’une succession seul un commissaire-priseur judiciaire pourra évaluer vos oeuvres d’art
  • L’expertise dans le cadre d’une vente doit être confiée également à un commissaire-priseur. Le commissaire-priseur travaillant avec des experts de confiance, il sera à même de votre proposer un service d’estimation gratuite en toute indépendance et sans engagement de votre part.

De plus le commissaire-priseur pourra vous proposer une vente aux enchères ou une vente privée de votre œuvre d’art si vous souhaitez la vendre. Sa connaissance du marché de l’art, et de l’actualité des ventes aux enchères en font un professionnel idéal.

MASQUE YAURÉ CÔTE D'IVOIRE
MASQUE YAURÉ CÔTE D’IVOIRE, vendu 12 500 euros 14 février 2023 (source auction.fr)

Quels critères pour expertiser de l’art africain?

1. La région ou le groupe ethnique 

Certaines provenances sont plus recherchées que d’autres. Par exemple les masques Fang en provenance du Gabon valent plus cher que les masques Dan de Côte d’Ivoire.

2. L’époque

L’époque de collecte des objets est primordiale dans l’évaluation, en effet, les plus prisées sont ceux qui datent d’avant la colonisation, soit en fonction des pays, avant les années 1910 ou 1930.

3. Technique et matière

La plus part des production d’art primitive sont en bois sculpté, mais il en y avoir en terre cuite, par exemple chez le Nok au Nigéria, ou en bronze notamment au Bénin.

4. L’état de conservation

L’essentiel des masques, cimiers, statuettes ou reliquaire tribal ont été utilisés lors de danse ou rituel, il est donc rare d’en trouver en bon état. Cela-dit l’usage, les accidents ou un patin du temps est un signe d’authenticité donc de valeur.

5. Les autres critères

  • Dimensions : Les pièces les plus grandes sont en général les plus demandées.
  • Provenance : Essentiel dans l’art premier, car elle atteste une origine ancienne donc de leur authenticité.
  • Qualité esthétique.

Quels sont les prix et les records pour l’art d’Afrique ?

Vous verrez ici la côte des objets d’art en fonction de leur provenance ethnique :

  • Gabon  Masque Fang :
    Entre 5 000 et 500 000 euros. Prix record : 2022 Vente aux enchères Montepellier : 4,2 millions d’euros.
  • Côte d’Ivoire Statue Senoufo :
    Entre 2 000 et 200 000 euros ; Prix record : 2022 Statue Debele femme, 12 millions de dollars
  • Gabon Statuette Bierry :
    Entre 5 000 et 200 000 euros ; Prix record ; 2011 : 2,25 millions d’euros
  • Bénin Bronze :
    Entre 2 000 et 80 000 euros ; Prix record 2007 Tête Oba 4,74 millions
  • Gabon figure reliquaire Kota :
    Entre 15 000 et 300 000 euros. Prix record 2015 : 5,47 millions d’euros
Masque sénoufo côte d'ivoire
Masque sénoufo côte d’ivoire, 21 novembre 2022 adjugé 22 680 USD (source Arthkade.com)

 Où trouver un expert en art africain?

Vous trouverez beaucoup de sites d’expertise en ligne vous proposant des expertises en 24h ou 48h. Malheureusement, cela ne vous garantit aucunement la qualité de l’évaluation. Pour une expertise sérieuse et fiable, il est nécessaire de vous adresser à un commissaire-priseur qui travaille avec des spécialistes en art russe, et qui pourra vous apporter les meilleurs conseils.

Notre cabinet peut vous renseigner rapidement à travers une demande d’estimation gratuite, sur notre formulaire ou par téléphone au 01 40 07 54 03

Pourquoi faire estimer ses œuvres d’art?

Il y a de multiples raisons pour faire estimer ou expertiser de l’art russe ancien :

  • Par simple curiosité : 
    « J’ai retrouvé un masque Senoufo dans mon grenier, que puis-je en faire ? »
  • En vue de vente :
    « Avant de céder mon reliquaire kota, j’aimerais en connaître la valeur ? »
  • Pour partage familiale : 
    « Pour ne pas léser l’un de mes enfants lors d’un leg »
  • Pour assurance :
    « en cas de vol de mon bronze du Bénin, comment et sur quelle base je serai indemnisé »
  • En cas d’achat :
    « Comment savoir si la statuette Bierry que je souhaite acquérir est au juste prix »

Dans tous ces cas, nous pouvons vous apportez une réponse fiable et rapide sur l’estimation de votre

Comment vendre ses œuvres d’art africaine?

Pour vendre vos œuvres une fois celle-ci estimée et authentifiée, vous avez essentiellement deux options, la vente privée (direct) ou la vente publique (aux enchères).

La vente privée 

Il s’agit de pouvoir vendre votre œuvre directement à un seul acheteur sur la base d’un prix fixe. Il s’agit d’une vente de grés à grés avec ou sans intermédiaire. Ainsi, la vente directe à un antiquaire, un musée, ou un collectionneur est une vente privée. 

Cette solution à l’avantage de la rapidité, de la certitude du prix, et d’une certaine confidentialité. Toutefois, il est nécessaire de faire appel à un intermédiaire qui garantira le juste prix, trouvera éventuellement un acheteur et s’assurera de la sécurité de la transaction.

Notre cabinet peut vous offrir ce service

La vente aux enchères 

Dans ce cas, votre bien d’origine africaine est offerte au feu des enchères. Sur la base d’une estimation fixée en amont, l’œuvre est proposée au public et chacun peut enchérir pour espérer l’emporter. C’est celui qui place la plus enchère qui remporte la sculpture. 

Cette solution a le mérite d’obtenir le meilleur prix le commissaire-priseur étant garant de la vente. Cela dit, il faut que ce soit une vente spécialisée dans les sculptures et œuvres d’art afin de ne pas rater des collectionneurs.

Nos commissaires-priseurs sont à votre disposition pour vous établir un devis de vente.

Lucas Tavel

Lucas Tavel

Commissaire priseur

01 40 07 54 03

nous contacter

Estimez objets d'art africain gratuitement en ligne

Estimation confidentielle en 48h

Estimation en ligne (widget)
Ajoutez des photos de votre bien.
Taille de téléchargement maximum : 20.97 Mo

vous souhaitez plus de renseignements sur nos services ?

nous contacter

contacter en ligne

nous contacter

estimation gratuite en ligne

expertise gratuite

contacter directement nos cabinets

Commissaire-priseur Paris

17, rue de la Grange Batelière
75009 Paris

Tél : 01 40 07 54 03

Commissaire-priseur Marseille

25, rue Dragon
13006 Marseille

Tél : 04 91 81 45 95

Commissaire-priseur Bruxelles

39b avenue des Casernes
1040 Bruxelles

Tél : 003 6 73 89 28 36

Commissaire-priseur Lyon

Millon
62, rue Sala
69002 Lyon

Tél : 06 73 89 28 36

Commissaire-priseur Nice

Millon
51, rue Beaumont
06300 Nice

Tél : 06 73 89 28 36

Estimez objets d'art africain gratuitement en ligne

Estimation confidentielle en 48h

Estimation en ligne (mobile)
Ajoutez des photos de votre bien.
Taille de téléchargement maximum : 20.97 Mo